Un petit frère pour le FaithbookTour

Après le FaithbookTour, l’Interfaithtour avec cinq jeunes de traditions différentes… Rencontre.

Nous avions fini notre tour du monde des initiatives interreligieuses en allant rencontrer le mouvement français des jeunes, faisant référence en la matière : Coexister.

Cinq membres de Coexister, Josselin, Victor, Soufiane, Raffaela et Samuel, partent à leur tour rencontrer d’autres acteurs du dialogue interreligieux à travers le monde : c’est l’Interfaithtour. Mais alors que nous voyageons en couple, partageant la même foi, eux partent à cinq, de traditions différentes ! Bel enjeu !

Les cinq globe-trotteurs ont passé le week-end de Pâques chez nous, l’occasion de leur passer la main mais aussi de comprendre leurs motivations. Victor, athée, répond à trois questions :

Qu’est-ce que tu attends d’une telle aventure d’un point de vie spirituel ?

Je ne suis pas en quête de spiritualité ou de vérité, ni de réponses à des questions existentielles… En revanche, c’est une démarche intellectuelle : la religion est présente partout. C’est un fait. Il y a une grande méconnaissance factuelle des religions. Il faut se détacher des stéréotypes. Ce que nous ne connaissons pas nous fait peur. Les questions religieuses ne sont pas uniquement l’apanage des croyantes.

J’ai beau être athée, je sais l’importance du fait religieux dans l’histoire. Ma démarche n’est pas de porter un jugement de valeurs sur la pertinence, ou non, des croyants mais d’essayer de comprendre les gens qui croient pour mieux vivre avec eux…

Tu n’as pas peur que, en tant qu’incroyant, les autres veulent te convertir ?

Je n’ai pas du tout peur de ça pour la bonne raison que l’objectif de Coexister ou de voyage n’est absolument pas la conversion mais accueillir les gens dans leurs diversités de cultures et de croyances. On en a parlé avant le départ ! Chacun est dans une approche d’explication et pas d’imposition de sa foi.

Tout le monde le dit, plus on fait de l’interreligieux, plus on est renforcé dans nos propres convictions… Peut-être un jour, je me convertirai mais je n’ai pas l’impression que c’est en train d’arriver !

Qu’est-ce que tu vas faire pendant que les autres prient ?

Déjà, j’espère qu’ils prient pour moi ! De manière très objective, je vais probablement me reposer. J’aime beaucoup dormir !

J’avais un peu d’appréhension vis-à-vis de la prière. Je ne savais pas forcément trop où me mettre. Ma vie continue en faisant attention de ne pas déranger… Même si je ne ressens pas le besoin de prier, j’ai aussi besoin de mes moments de repos et de solitude pour réfléchir et parfois faire le vide.

 
Vous pouvez suivre Victor, Raffaela, Samuel, Josselin et Soufiane sur leur site mais aussi sur les réseaux sociaux (Facebook ou Twitter)…
Vous connaissez le financement coopératif ? Vous pouvez soutenir l’Interfaithtour sur Kiss Kiss Bank bank.

À propos de ALFred

fredofaith
Ce contenu a été publié dans Accueil, Le projet, Les initiatives. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.